Quel azote pour fertiliser les pâturages ?

La méthanisation en agriculture est-elle compatible avec le comté ? Cette question est née du projet de méthanisation d'une ferme en lait à comté de Reugney (Doubs) dont le projet de plan d'épandage a été critiqué par des associations de défense de l'environnement.

P1040497

La méthanisation en agriculture est-elle compatible avec le comté ? Cette question est née du projet de méthanisation d'une ferme en lait à comté de Reugney (Doubs) dont le projet de plan d'épandage a été critiqué par des associations de défense de l'environnement. Elle est à l'origine de la révision en cours du cahier des charges du règlement d'AOC. La commission technique du CIGC (interprofession comté) se réunit ce jeudi 16 juin 2011 pour discuter d'un projet visant à limiter la quantité de digestat issu de méthanisation que l'on pourra utiliser comme fertilisant sur les pâturages.Dans le règlement actuel, il est question d'azote minéral (engrais artificiel, lisier...) et d'azote organique (fumier, compost...). La limite est de 120 unités d'azote dont un maximum de 50 d'azote minéral par hectare et par an. Il n'est nulle part fait mention du digestat qui est un azote organique à minéralisation rapide,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !