Quand le travail, ce n’est plus la santé

Assistante sociale à la Sécu, Delphine Pratini accompagne des personnes en arrêt de longue durée pour maladie, accident et parfois harcèlement. Un métier passionnant et utile, mais dont le sens est remis en cause par certaines orientations managériales. Elle en a tiré une conférence gesticulée qui remet bien des pendules à l'heure.

delphinepratini

Assistante sociale à la Sécu... Waouh ! On imagine les sourires entendus, les remarques vachardes. On entend les collègues de bureau ou d'atelier chambrant l'un des leurs levant le pied : « Eh, on n'est pas à la Sécu. On travaille ici ! »

Assistante sociale à la Sécu, c'est le boulot de Delphine Pratini depuis 18 ans. Et ce n'est pas ce qu'on croit. Pour l'expliquer, elle a tiré de son histoire personnelle et de son expérience professionnelle une conférence gesticulée intitulée comme de juste « Le travail, c'est la santé ? »

Elle explique son père disparu, modeste artisan dans le Jura, prisonnier d'un donneur d'ordre quasi unique, ce qui le conduira à la liquidation. Elle raconte comment les valeurs de ses parents, le travail bien fait et la solidarité, l'ont conduite à entrer à l'Institut régional du travail social de Besançon (IRTS). Ses mots sonnent juste quand elle rapporte la fierté de son père quand elle...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !