Procès 5G : « D’autres vont prendre ma place, moi j’attends ma peine »

Ils se réclament de l’écologie radicale et ont voulu agir contre la 5G, mais les indices qu’ils ont laissés les ont conduits très vite à la barre du premier procès du genre en France. Entre craintes légitimes, absence de débat public et fausses informations au sujet de ces nouvelles ondes, deux Jurassiens ont été condamnés à 4 et 3 ans de prison par le tribunal de Lons-le-Saunier pour l’incendie en plein confinement du McDonald’s de Champagnole, d’engins de chantiers et d’une antenne relais à Foncine-le-Haut.

cell-tower-2252153_1920

Qualifiés de « révolutionnaires de fortune », les deux ne sont pas vraiment connus dans le milieu militant local, même si l’un a déjà été aperçu en manifestation. Ils se rangent plutôt derrière la bannière des « dissidents ». « Je ne participe plus à cette société et je n’en prends rien » dira le 20 juillet devant le tribunal de Lons-le-Saunier l’un des deux prévenus âgés de 58 ans au lourd passif judiciaire. Interrogé sur ses opinions, il explique qu’il ne va pas chercher ses informations sur des sites comme BFM et consorts, mais plutôt sur ceux classés dans la catégorie « complotiste ». Il ajoute que tous les êtres vivants sont sensibles aux ondes, d’autant plus avec la 5G qui a des fréquences basses, et qu’il a vu sur Internet des vidéos où des oiseaux meurent en passant à côté d’antennes 5G. Il a aussi récemment alerté ses connaissances sur le fait de ne pas utiliser...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !