Prix du lait : les producteurs inquiets

L'alerte a été donnée en septembre dernier, quand le puissant groupe coopératif Sodiaal a décidé de baisser de 5 euros la rémunération des 1000 litres de lait standard, et même de 15 euros pour les volumes destinés au beurre et à la poudre. Dans la foulée, le géant Lactalis annonçait également une baisse de 5 euros. Une délégation de producteurs est reçue ce mercredi par le préfet de Haute-Saône.

lait70

L'alerte a été donnée en septembre dernier, quand le puissant groupe coopératif Sodiaal qui a racheté Entremont et créé Monts-et-Terroirs pour les fromages sous labels, dont le comté a décidé de baisser de 5 euros la rémunération des 1000 litres de lait standard, et même de 15 euros pour les volumes destinés au beurre et à la poudre. Dans la foulée, le géant Lactalis annonçait également une baisse de 5 euros. Tous deux collectent et transforment du lait de la région et même un peu au-delà. Avec la fromagerie haut-saônoise Milleret, ils traitent les trois quarts du lait standard franc-comtois, le reste étant travaillé par la coopérative vosgienne de l'Ermitagequi détient l'UAC à Clerval à laquelle ont adhéré les producteurs de la Centrale laitière de Belfort, Bongrain, et la coopérative d'Aboncourt-Gésincourt qui fait de l'emmental grand cru.C'est donc peu dire que lorsqu'un prix se décide à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !