Peut-on aller au boulot à vélo en montagne ?

Lors du débat parlementaire réduisant l'indemnité kilométrique vélo pour les salariés, tout en la rendant facultative pour les employeurs, la députée jurassienne Marie-Christine Dalloz (LR) avait argumenté sur la quasi impossibilité de le faire dans le Haut-Jura. Des militants du vélo relèvent le défi qu'elle leur a lancé et cherchent un salarié volontaire pour tester un trajet de 10 km et 600 m de dénivelée.

Claude Changarnier et Julien Da Rocha, de l'association lédonienne Vélo qui rit : « notre objectif est de montrer que le vélo à assistance électrique est accessible à tous ». Ph D.B.

C'est l'histoire d'un défi lancé par la députée Marie-Christine Dalloz (LR, Jura) à des militants du vélo qui l'ont relevé et cherchent au moins un volontaire pour porter la cause qu'ils défendent. Lors du débat parlementaire du 1er décembre dernier revenant sur l'indemnité kilométrique vélo adoptée quelques mois plus tôt, l'élue du Haut-Jura avait défendu « l'équité » entre les modes de transports domicile-travail, contre les élus écologistes qui défendaient un avantage pour la petite reine : « il n'est pas illégitime de favoriser un mode de transport meilleur pour les finances publiques, la qualité de l'air et la santé publique », avait notamment souligné Denis Baupin (EELV, Manche) qui s'étonnait que l'on revint sur une disposition déjà adoptée. Il critiquait le retour en arrière consistant à passer d'un plafond de 35 €/mois, figurant alors sur le site du ministère de l'Écologie, à 200 €/an en pleine COP21, et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !