Matamore, des prouesses pas que physiques

Les gradins sont pentus. Très. Tout en bas une fosse. Bon. Ce n’est pas comme d’habitude. On est prévenus.

Un a un les cinq personnages émergent de tiroirs façons morgue tirés du pied de la fosse. Des clowns, et autres. L’acrobate voltigeuse, diabolette trois plumes sur la tête a droit à un tiroir capitonné exactement à sa forme. Emballage spécial pour objet volant d’une diabolique habileté, toujours surpris semble-t-il de sa propre virtuosité. En duo avec un rustaud rauque et baraqué, qui la cueille avec la plus grande délicatesse avant de l’envoyer percher. Et des fouets qui découpent tout vivant un lapin géant, des revolvers folâtres et des échelles vagabondes, un violoncelle, des fleurs, et même un chien. A la barre fixe, un époustouflant pantin. Et de l’humour et de la vie et des prouesses pas que physiques. « Matamore », c’est un spectacle qui crie dedans, qui rit qui tremble, qui vous...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !