Lisier sur la neige : la controverse environnementale a tourné au fait-divers

L'agression d'un garde-pêche par un agriculteur indélicat dans le Haut-Doubs était prévisible. On peut pointer la responsabilité individuelle d'un violent pétage de plomb. On doit aussi se poser des questions sur les discours enflammés et la dérive industrielle et technologique qui isole les gens... La Confédération paysanne et SOS Loue réagissent vivement.

lisier-loue

L'interminable bataille d'arguments entre les défenseurs de l'environnement et une partie du monde agricole a tourné il y a quelques jours au fait-divers. Un garde-pêche a été tabassé par l'agriculteur de Charmauvillers qu'il était venu voir pour lui expliquer que ses déversements de lisier sur la neige étaient intolérables, polluants et par conséquent interdits. Cela fait des années que c'est ainsi, c'est même dans La Terre de Chez nous, l'hebdomadaire de la FDSEA.

Pour côtoyer des représentants des deux « camps » depuis longtemps, nous avons pu constater que les relations, exécrables il y a une quinzaine d'années, se sont singulièrement améliorées. Les uns et les autres échangent, participent à des manifestations communes visant à une amélioration de la situation. Il y a quelques semaines, Christophe Chambon, secrétaire général de la FDSEA du Doubs, évoquait publiquement les « extrémistes » de sa profession qu'il présentait comme pas...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !