L’espion qui voulait s’infiltrer au Salon du livre

Non sélectionné pour le salon Livres dans la Boucle à Besançon, l'écrivain et lanceur d'alerte Maxime Renahy dénonce une « censure politique » du Grand Besançon et de son président Jean-Louis Fousseret. La collectivité explique pour sa part qu'il est « hors du temps de la rentrée littéraire » et que la place manquait pour l'accueillir. L’auteur de "Là où est l’argent", ancien informateur pour la DGSE, est pourtant bien décidé à venir y présenter son enquête sur l’impunité financière…

70852450_2395985970721326_8508274181232656384_n

Sa candidature au salon Livres dans la boucle n’a pas été retenue. L’écrivain et lanceur d’alerte d’origine bisontine Maxime Renahy, auteur du récent Là où est l’argent, annonce cependant sa présence « sans autorisation, pour rencontrer les lecteurs et parler de justice fiscale ». Début août, il avait expliqué que « la liste des auteurs invités au salon peut être établie ou modifiée de manière discrétionnaire par Jean-Louis Fousseret », maire et président du Grand-Besançon-Métropole, tout en s’insurgeant « qu’au pays de Courbet, Proudhon, Fourier et Considérant, c’est la macronie qui décide seule qui peut ou ne peut pas participer à un événement culturel financé par le contribuable ».

Estimant être « black-listé » par la collectivité locale, le jeune homme considère que c’est en raison du contenu et du sujet de son livre qui « met en cause de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !