Le GEEC, la consultation citoyenne et le programme

Le GEEC a rendu un rapport très critique qui reprend pour beaucoup l’argumentaire des associations environnementales et de la justice qui a stoppé les travaux. Mais il ouvre aussi la voie à une urbanisation moins importante d’un secteur préservé, ce qui correspond au programme de la municipalité EELV, qui souhaite revisiter l’écoquartier, mais pas abandonner la construction de logements aux Vaîtes. Une consultation numérique est lancée, une conférence citoyenne suivra. Processus scientifique et démocratique pour la mairie, procédé de légitimation de décisions déjà prises pour les opposants. Une grande mobilisation est attendue ce samedi à Besançon et convergera vers les Vaîtes pour réclamer l’abandon du projet dans le cadre d’un mouvement national contre l’artificialisation des terres.

Une manifestation dans le cadre de l'appel national "Les soulèvements de la terre" contre leur artificialisation est prévue ce samedi 27 mars à Besançon. Parmi les signataires on retrouve plus de 60 associations locales, dont Les Jardins des Vaîtes, la Confédération paysanne, Extinction Rebellion Besançon, l'Union syndicale Solidaires 25, Mirapam, FNE 25-90.

Inquiet de la perte de terres arables, incertitudes sur le besoin réel en logements, critique sur les conséquences environnementales du projet immobilier des Vaîtes sur un espace de verdure peu remarquable en termes de biodiversité, mais considéré comme important à préserver en pleine ville dans le contexte du changement climatique, etc. Malgré ses grandes réserves, le rapport du GEEC (Groupe d’experts pour l’environnement et le climat) laisse pourtant grande ouverte la porte à une urbanisation, moindre et plus vertueuse, d’un espace historiquement maraicher. Il adresse à la municipalité de Besançon, qui a monté le groupe et commandé le rapport, des recommandations en ce sens. Des conclusions qui résonnent avec le programme présenté aux municipales par Anne Vignot, élue maire EELV.

À la mairie, on ne fait pas mystère du souhait de « revisiter » le projet, mais sans pour autant dresser de contours précis de la forme que cela...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !