Lait, vaches et normes anti-pollution croissent en choeur

La troisième conférence de la Loue et des rivières comtoises a été l'occasion de l'annonce officielle de l'installation de six stations de mesures des pollutions en continu dont cinq dès 2015. Mais la vedette est incontestablement le karst qui, avec la complexité de ses circulations souterraines, commence enfin à faire l'objet de mesures

pollution

Le karst est en train de devenir célèbre. Les collectifs SOS Loue et rivières comtoises et SOS Doubs-Dessoubre remettent samedi 13 décembre au sénateur-maire d'Audincourt Martial Bourquin (PS) une pétition signée par 72.256 personnes destinée à la ministre de l'environnement Ségolène Royal. Le texte  réclame « l'adaptation des normes à la fragilité des rivières karstiques de Franche-Comté ». Le fameux « pôle karst » que défendait la présidente du Conseil régional Marie-Guite Dufay à la tribune de la manifestation du 17 mai dernier à Saint-Hippolyte, pourrait voir le jour en 2015, l'établissement public de bassin Saône-Doubs étant chargé d'une « mission de configuration » de ce qui serait un centre de ressources travaillant avec l'université.

Mais l'adaptation des normes, c'est aussi moins de rejets dans le milieu naturel. Et sur ce point, la préfecture du Doubs annonce dans...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !