Lait : des chercheurs préconisent de nouveaux outils de régulation

Coordonnée par Aurélie Trouvé, maître de conférence à AgroParisTech, une étude sur « les mesures contre les déséquilibres de marché » a été rendue en juin au ministre de l'Agriculture. Elle est sévère pour la décision européenne de sortir des quotas et, parmi plusieurs recommandations, préconise de donner davantage de pouvoir de négociation aux organisations de producteurs.

trouve-a

Quelles perspectives pour l'après quotas dans le secteur laitier européen ? C'est le titre d'une étude sur les mesures contre les déséquilibres de marché réalisée par une dizaine de chercheurs remis au début de l'été au ministre de l'agriculture. On peut lire sa synthèse de 25 pages ici. Pour sa coordinatrice, Aurélie Trouvé, maître de conférence à AgroParisTech, on est « clairement » en situation de surproduction.

« La sortie des quotas laitiers se [plaçait] dans une perspective optimiste de croissance de la demande sur le marché international et de conquête de parts de marché dans les pays tiers. Mais des interrogations émergent quant aux avantages qui avaient été mis en avant pour justifier cette dérégulation », lit-on dans une introduction résumant l'historique et le contexte politique, voire géopolitique, et surtout constant l'aggravation d'une situation qui nécessite, selon les auteurs qui s'appuient aussi sur deux rapports du...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !