Des OGM chez un faucheur volontaire

L'histoire pourrait faire grand bruit. Jean-Paul Henry, producteur de lait à comté à Grand-Combe des Bois, sur le plateau du Russey, nous a confirmé le 8 novembre 2009 s'être fait livrer quelques jours auparavant par son fournisseur habituel, Néolait, 600 kg d'aliments pour veaux contenant, selon l'étiquette, 25% de soja transgénique, forcément importé.

L'histoire pourrait faire grand bruit. Jean-Paul Henry, producteur de lait à comté à Grand-Combe des Bois, sur le plateau du Russey, nous a confirmé le 8 novembre 2009 s'être fait livrer quelques jours auparavant par son fournisseur habituel, Néolait, 600 kg d'aliments pour veaux contenant, selon l'étiquette, 25% de soja transgénique, forcément importé. Il s'agit d'une « alimentation complémentaire des céréales pour le démarage des veaux d'élevage », vendue sous le nom de Néovo Masch C50.L'agriculteur, estomaqué à la lecture de la composition du produit, assure ne pas avoir ouvert le sac. « Mes veaux avaient un problème de transition entre le lait et l'alimentation solide. Mon fournisseur, que je connais et à qui je fais confiance, m'a proposé d'essayer ce produit pour une meilleure disgestion. Le lendemain de la livraison, au moment où j'allais utiliser le produit, j'ai regardé...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !