Denis Vuillermoz : « La culture nordique est jurassienne »

A quelques jours des premières assises nationales du nordique, en novembre 2008 à Chambéry, le vice-président du conseil régional de Franche-Comté en charge du tourisme, dit vouloir un meilleur accueil et des sites pilotes.

- Comment analysez-vous la désaffection pour les disciplines nordiques dans le massif jurassien ?Comme un enjeu touristique fort. La pratique du ski de fond a explosé après les JO de Grenoble, en 1968. L'essor du skating est venu 10 ans après. On a alors pensé que l'enseignement du ski de fond devait être un enseignement du skating... Le ski de fond est aussi devenu cher avec redevance, la sophistication du matériel... Dans le massif jurassien, les hébergements sont insuffisamment nombreux et qualitatifs. Et le ski est concurrencé par la marche, la raquette...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements