Daniel Prieur : « la concurrence effrénée entre nous va nous coûter cher »

Paysan à Pierrefontaine-les-Varans, le président de la chambre d'agriculture du Doubs et secrétaire général adjoint de la FNSEA, livre son analyse de la situation du marché laitier et de la place de la Chine.

d

La Chine est-elle devenue autosuffisante en produits laitiers au point de déstabiliser les prix mondiaux ?

Elle a surtout sécurisé ses marchés et ses approvisionnements. Cette année, les Chinois ont acheté en Nouvelle Zélande, à Sodiaal, aux Pays-Bas...

Ils nous ont aussi acheté ces dernières années des technologies fromagères...

Oui... Mon analyse par rapport à la Chine est celle d'un paysan à peine avisé. Regardons ce qu'elle a fait dans l'automobile, par exemple. Peugeot n'était pas bon pour les châssis communs, mais parmi les premiers en recherche, il est allé loin dans les motorisations de demain avec des moteurs à trois cylindres, deux cylindres, à air comprimé, hybrides... Si les Chinois sont venus chez Peugeot, ce n'est pas parce que les carrosseries leur plaisaient.

Font-ils pareil en agriculture ?

Ils ont fait des investissements à Saint-Dizier avec le rachat par Yto d'une usine de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !