Ces canards carnivores qui raffolent des moules zébrées…

Les fuligules morillon ont pris leurs habitudes dans les plans d'eau de Franche-Comté où la pollution a favorisé la présence du petit coquillage... Les 80 comptages d'oiseaux et 15 sorties publiques, organisés ce week-end dans la région par la LPO, participent de la connaissance des enjeux pour l'aménagement ou l'agriculture.

fuligule_morillon_11-12-06_saint_point_fru00e9du00e9ric_maillot

La Ligue de Protection des Oiseaux organise ce week-end un grand comptage d'oiseaux d'eau et fait appel aux bénévoles pour y participer (programme ici). Combien serez-vous ?

Il y a 80 sites de comptage dont douze ouverts au public, avec des sorties organisées. Il y aura une seule personne sur la plupart des sites, mais jusqu'à une vingtaine sur les sites avec sortie. On attend entre 150 et 200 personnes. On fait des comptages réguliers sur six mois dont l'hiver, celui de janvier est officiel.

La Franche-Comté a-t-elle des particulaités ?

Il y a les oiseaux qui nichent, comme les grèbes, ou les harles bièvre où vit une grande partie de la population française à Besançon. Beaucoup d'espèces, absentes en nidification, fréquentent la Franche-Comté en hiver. Par exemple, en grands nombres, le fuligule morillon et le fuligule miloin. Ce sont des canards, plus petits que les colverts, plongeurs carnivores plutôt...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !