Center Parc de Poligny : les « conditions » de la réussite du projet

Une étude financée par Pierre et Vacances, que Factuel s'est procurée, conclut à la nécessité de l'adaptation du projet afin de tenir compte du territoire. Alors que la Commission nationale du débat public est saisie, la stratégie du groupe semble se dessiner... Le cabinet Mutadis a entendu 37 personnes, mais Le Pic Noir et FNE Jura ont décliné l'invitation.

pv-cp

Le titre du rapport d'audit patrimonial est légèrement pompeux, mais il montre bien que Pierre et Vacances reste droit dans ses bottes : « Démarche de co-expertise stratégique : Identification des conditions et des moyens d'une contribution effective du projet de centre de loisirs Center Parc de Poligny au développement durable de son territoire d'implantation ».

En 51 pages, la version finale du rapport (lire ici) que le groupe a commandé au cabinet Mutadis, délivre la synthèse de 37 auditions de « personnes porteuses d'enjeux », pour la plupart favorables au projet, pour certaines critiques, voire franchement hostiles. Les principaux opposants, l'association Le Pic noir et France Nature Environnement Jura, sollicités, ont décliné l'offre, préférant ne pas être associées à un travail dont le but implicite est de rendre acceptable le projet, notamment en tentant de l'amender.

Mutadis, un cabinet conseil...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !