Avec les marcheurs pour la paix à Arc-et-Senans

Plusieurs dizaines de militants de la non-violence ont convergé samedi sur Arc-et-Senans, en pensant à Lucien Converset, le prêtre salinois parti à pied avec son âne à Béthléem, il y a un an.

Les marcheurs à l'arrivée devant les Salines

« Lulu suscite des initiatives, il n'est pas directif mais croit en l'autre, en partant des qualités de chacun ». Claude Chevassu est venu de Poligny et n'a pu marcher que quelques kilomètres. Il connaît Lucien Converset depuis près de quarante ans. Lulu est loin, s'est remis en marche. Cent cinquante personnes ont voulu l'accompagner à distance. Les groupes de marcheurs ont convergé vers la saline d'Arc-et-Senans samedi à 15h pour dire leur opposition à l'armement nucléaire et envoyé  un message de paix. Pas une seule personne rencontrée qui n'associe sa démarche à l'action du prêtre salinois parti à Bethléem à pied avec son âne il y a un an. Lui aspire à tout sauf au vedettariat.Eveline, de Pontarlier, a marché avec un groupe venant de Chissey. Elle entretient avec Lulu une correspondance soutenue depuis deux ans : « C'est plus que du courrier, ce sont des échanges de messages qui comptent...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !