Vaîtes : « de la place pour 100 à 200 jardiniers », assure Nicolas Bodin

Dans une réaction à notre article du 16 octobre, l'adjoint à l'urbanisme de Besançon explique que « les 54 jardiniers recensés à ce jour trouveront les surfaces nécessaires à la poursuite de leur activité ».

jardins

L'adjoint à l'urbanisme de Besançon, Nicolas Bodin, a souhaité réagir à notre article du 16 octobre dernier, intitulé « Vaîtes : la ville veut faire partir les premiers jardiniers dès novembre » (à lire ou relire ici). Nous publions intégralement son courrier :

Suite à l’article du 18 octobre dernier, je souhaiterais apporter un certain nombre de précisions quant à la relocalisation des jardiniers du quartier des Vaîtes.L’aménagement du futur éco-quartier nécessite une délocalisation des jardins actuellement occupés depuis de nombreuses années par les jardiniers.La Ville a bien évidemment émis le souhait de maintenir ces activités de jardinage qui ont été, dès le départ, prises en compte, dans la définition du projet de ce quartier.Ces activités de jardinage doivent contribuer à la structuration du paysage et sont autant de lieux d’échanges intergénérationnels, de transmission des savoir-faire et une source de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !