Un petit patron contre la loi El Khomri

Fondateur il y a plus de 20 ans d'une petite société d'élagage à Besançon, Jean-Marie Vieille a manifesté contre la loi El Khomri. Il redoute d'être concurrencé par des entreprises qui auront passé des accords dérogatoires à la convention collective du paysage : « c'est le social qui fera la différence ».

elkh-jmv

Jean-Marie Vieille est le patron de la petite entreprise Vert-Tiges qu'il a créée il y a plus de vingt ans à Besançon. Il dit fièrement avoir été « le premier dans le Doubs à signer un accord Aubry sur les 35 heures avec un représentant du personnel nommé ». Il emploie aujourd'hui cinq salariés et un apprenti. Sa pancarte parle d'économie : « Après le dumping social au sein de l'Union européenne, Khomri nous promet le dumping social entre nos entreprises ». Il réclame le « retrait immédiat et définitif » d'un projet de loi qu'il estime dangereux. A contre-courant du discours patronal habituel, il présente ses arguments.

« Cette loi organise la concurrence entre entreprises. Il y a les patrons qui, comme moi, paient à peu près bien en respectant la convention collective du paysage qui est relativement correcte pour les salariés. S'il y a un accord dérogatoire dans une autre entreprise du secteur, elle serait en concurrence avec moi et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !