Trois femmes et un confinement/ Jour 5

Jour 5, ça se complique

j_5_photo_2

JOUR 5 - MIMI

Jour cinq. Jour 5. Cinq, un mot. 5, un chiffre. C’est comme cela que je vois le cinq, le 5… Nina dirait « Mimi, tu ne serais pas en peu cinqglée ? » Cinq donc. Non, jour 5. Ce 5 sonne comme une cinqbale, comme un toccinq, il a des allures d’avertissement. Pour moi. Va savoir pourquoi, au jour 5 du confinement, une sorte de chape de plomb me tombe dessus. Je commence à avoir les jetons. Bon sang ! C’est vraiment vrai ! La sale bête existe. Elle s’est multipliée en armée de sales bêtes. Unies contre l’espèce humaine, organisées en escadrilles, elles rôdent, elles cherchent des proies, elles se rapprochent camouflées dans des gouttelettes, leur cheval de Troie, elles tuent. Gare à celles qui ne sont pas confinées ! Gare à ceux qui ne sont pas confinés ! Une amie très chère, vraiment très chère, me dit qu’une de ces sales bêtes a mené une attaque contre...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !