Transport ferroviaire : la Franche-Comté inquiète

Après la Cour des comptes et la loi Macron, le rapport Duron qui entend préparer l'ouverture de la concurrence européenne, inquiète les Haut-Saônois qui craignent pour la ligne Paris-Belfort. Que dire aussi de la perspective de la suppression à Auxon du seul TGV ayant une correspondance directe en provenance de La Chaux-de-Fonds ?

Le TGV de 10 h 30 à la gare-patate d'Auxon pour Paris sera-t-il supprimé ?

Suppression du TGV de 10 h 30 pour Paris au départ de la gare d'Auxon, diminution de moitié du nombre de trains entre Belfort et Paris via Vesoul avec suppression de l'arrêt à Lure, menaces sur les TGV Lyria entre Suisse et Paris qui desservent Pontarlier et Dole, risques pour les TER à faible trafic en zone rurale... Aucune décision n'est formellement prise, mais l'étau se resserre pour les usagers du train en Franche-Comté. 

Consacré aux trains d'équilibre du territoire, les TET, le rapport Duron 2, publié fin mai, dans la droite ligne des rapports de la Cour des comptes, fait craindre le pire, notamment aux Hauts-Saônois, d'autant que le ministre des Transports, Alain Vidalies, a l'air de vouloir s'en inspirer. Constatant que le subventionnement par voyageur de lignes aussi différentes que Paris-Compiègne (5,50 €) ou Bordeaux-Lyon (280 €), il va même jusqu'à saucissonner les lignes pour en comparer les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !