Stéphane Fréchard : « frapper fort dès le début »

Stéphane Fréchard a réagi au rapport Duron qui veut supprimer l'arrêt du train Paris-Belfort à Lure dans une lettre sèche au ministre cosigné avec le maire dont il est l'adjoint. Il invoque l'aménagement du territoire et déplore les coûts plus élevés du TGV présenté en alternative.

Stéphane Fréchard : « je sais ce qu'est une urgence, mais aussi comment l'aborder avec calme. » Photo d'archives DB

Vous avez co-signé avec le maire de Lure, Eric Houley, une lettre au ministre des transports dans laquelle vous indiquez que supprimer l'arrêt du train Paris-Belfort en gare de Lure est inacceptable... Tout comme diviser par deux le nombre de trains serait à vos yeux préjudiciable. Ce n'est qu'un rapport, non ?

Nous sommes vigilants et inquiets pour le service public et la gare de Lure. Comme dit Martine Aubry, quand il y a un doute, c'est qu'il y a un loup. Elle n'a pas tort et on commence à avoir l'habitude d'être des sacrifiés des services publics. Quand on voit que Lure n'est pas sur un document, qu'on ne nous dise pas que c'est une erreur d'interprétation de notre part...

On vous l'a dit ?

Non, mais on a l'habitude. On frappe fort dès le début car dès qu'il y a un doute, on sait quel est l'avenir des choses. C'est une fausse idée de croire que ça va coûter moins d'argent....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !