Retraites : « plus le temps passe, plus la population est avertie »

A la veille de la première journée nationale de l'année contre le projet du gouvernement, le secrétaire départemental de la CGT du Jura Richard Dhivers sent parmi les militants « une volonté de ne pas laisser passer » la réforme. Son homologue de la FSU Nathalie Pszola a retrouvé à la rentrée des enseignants « avec une conscience plus aigüe de ce qui va se passer avec la réforme ». Reste que des salariés du privé ne sont pas mobilisés « à la hauteur de l'enjeu ». A la caisse de grève des cheminots s'est adjointe une caisse de grève des enseignants…

p1770824

Alors que les vacances ont apporté leur lot de supputations, que certaines professions, des policiers aux danseurs de l'opéra, devraient voir leurs « spécificités » reconnues, mettant à mal de caractère universel du projet gouvernemental, le mouvement qui n'a pas connu de véritable trêve, connaît sa première journée nationale de l'année ce jeudi 9 janvier. Dans la fonction publique, les discussions gouvernement-syndicats sur la pénibilité qui devaient se tenir ce mercredi, ont été boycottés par FO et Solidaires, tandis que CGT, CFE-CGC et FSU qui s'y étaient rendues en ont claqué la porte en raison de l'annonce de la fin des catégories actives, ce qui pourraient exclure du dispositif de pénibilité 200 à 300.000 des 700.000 fonctionnaires pouvant aujourd'hui y prétendre.

Le 5 décembre 2019 à Lons-le-Saunier

Quant à la réunion programmée vendredi 10 par Matignon pour examiner avec les syndicats quels pourraient être les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !