Questions et colères entre gouvernement et citoyens

Sibeth Ndiaye, secrétaire d’État auprès du Premier ministre et porte-parole du Gouvernement, était de passage ce jeudi dans le Doubs et a participé à un débat public à la préfecture. L’opération « à votre écoute » devait recueillir « les remontées du terrain par l’expression des principales préoccupations des Français. » Tout le monde pouvait s’y inscrire, dans la limite des places disponibles, et quelque 75 personnes d’horizons très divers ont pu s’y rendre, donnant lieu à des échanges où interrogations et coups de gueule se sont vite multipliés.

dsc_0033

Toute la « macronie » était là : le maire Jean-Louis Fousseret, les députés Éric Alauzet et Fannette Charvier, la référente départementale Margot Brisson, ainsi que plusieurs cadres du secteur. Mais cela n’a pas suffi à contenir les nombreuses interventions liées aux questions sociales du moment. Ils étaient 75 citoyens dans la salle, les plus rapides à s’inscrire sur Internet pour participer à ce débat. Il y avait des avocats, des professionnels de santé, du personnel d’éducation, des gilets jaunes et des représentants de quartier. Principal leitmotiv : le controversé projet de réforme des retraites.

La première à prendre la parole s’appelle Amandine. « Dentiste libérale, femme, avec enfants », précise-t-elle. Elle souhaite exprimer son désarroi sur bien des sujets. La question des migrants et des réfugiés, la violence d’État notamment avec la répression des mouvements contestataires, le service...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !