Protection de la source de la Loue : une occasion manquée

L'enquête publique sur la protection du captage d'eau de consommation des villages d'Ouhans et Renédale se termine mercredi 11 mars. En résumant le périmètre de protection éloignée, qui concerne 35 communes sur 484 km², à un réseau d'alerte, on s'empêche d'aborder des mesures de fond pour protéger les rivières.

Le réservoir haut d'Ouhans voisine avec un tas de fumier qui devra être déménagé après l'adoption du périmètre de protection rapproché. Ph DB

Grâce à Gustave Courbet, le monde entier connaît la source de la Loue. On sait moins que le charmant village d'Ouhans, sur le territoire duquel est située la fameuse résurgence, y puise son eau de consommation depuis 1876, un an avant la mort du peintre. De la vasque de la source jusqu'au village, l'eau était remontée sur une centaine de mètres de dénivelé dans une conduite d'ascension grâce à une turbine qui pompait 40 litres par minute. En 1919, la société des Forces motrices de la Loue pompe jusqu'à 60 mètres cubes par jour. En 1958, EDF qui a pris le relais en 1949, pompe 10 mètres cubes par heure, puis 17 m³ depuis 1961 avec l'ajout d'une pompe de secours...

Ce captage est le seul à alimenter les quelque 400 Loups blancs C'est ainsi qu'on nomme les habitants d'Ouhans, ainsi que la trentaine d'habitants de Renédale, depuis que la DDASS a interdit de puiser dans la source de Pré Bas. Cet abandon n'a...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !