Près de 4000 manifestants contre la loi travail en Franche-Comté

Le défilé le plus important s'est tenu à Montbéliard avec 1300 personnes. 1200 manifestants ont parcouru les rues de Besançon où, pour la première fois depuis longtemps, une prise de parole a conclu le défilé place Granvelle. Ils étaient 600 à Belfort, entre 300 et 400 à Vesoul, Lons et Dole, 120 à Saint-Claude.

manif28a

« Le vrai terrorisme, c'est celui des patrons, c'est le libéralisme, c'est Macron... » La soixantaine d'étudiants qui arrivent en cortège de la fac de lettres de Besançon par la Grande rue pour rejoindre la place de la Révolution, se font bruyamment entendre. Ce sont encore deux jeunes qui ouvrent les festivités en lisant un texte syndical moquant « Valls et Gattaz qui font semblant de se fâcher » alors que « la philosophie du texte [modifié] est toujours la même ».

Chaque portion du défilé a ses slogans et ses chansons. Le plateau du camion de Solidaires, en queue de cortège, est occupé comme d'habitude par des musiciens poussant la chanson de révolte, accompagnant de rythmes dansants le refrain « retrait, retrait, sans condition... » La fraction de la CFDT opposée à la loi a une sono très hard-rock des années 1980. La CGT et FO alternent airs plus classiques et slogans repris par quelques uns.

Des clowns dansant, ça égaye une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !