Plasne s’interroge sur le projet de Center Parcs de Poligny

Remembrement, chantage, promesses, nuisances, coûts... Le projet de construire 400 bungalows en forêt de Poligny impacte déjà les habitants de Plasne, l'un des trois villages riverains où le Pic noir, association d'opposants au projet, a tenu une première réunion publique.

Le Pic noir à Plasne

C'est peu dire que le projet de construction d'un village de vacances Center Parcs en forêt de Poligny est venu perturber le village de Plasne. En bordure du premier plateau, cette commune agricole dispose d'une dynamique coopérative à comté dont un quart en production bio. Une trentaine de producteurs de lait de plusieurs villages voisins la composent. Lors d'une première réunion réservée aux agriculteurs et à quelques habitants invités, initiée par le maire Hubert Mottet, les représentants de Pierre&Vacances avaient fait miroiter un nouveau débouché pour la fromagerie, celui des locataires des quelque 400 maisonnettes qu'il est question de construire dans la forêt toute proche. 

Jeudi 24 octobre, Hubert Mottet est venu à la réunion organisée par le Pic noir, l'association qui doute sérieusement de l'utilité de l'équipement touristique et milite pour une information un peu plus critique à l'égard des...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !