Pire que le taylorisme !

Le projet d'enseigner à l'Université technologique Belfort-Montbéliard le "lean manufacturing", méthode de management née chez Toyota, est contesté par la CGT. Une recherche sur la santé au travail du très officiel Centre d'Études de l'Emploi donne du crédit à son rejet.

La création d'une « école de l'excellence opérationnelle » est l'une des cinq actions envisagées à la suite du séminaire régional de clôture des États généraux de l'Industrie qui s'est tenu le 15 janvier à Besançon. Également appelée « école du lean », mot anglais signifiant maigre, cette école est destinée à « améliorer la performance des entreprises » et « contrecarrer le phénomène de délocalisation » en faisant notamment « des progrès sur la qualité et l'élimination des gaspillages ». Le projet pourrait voir le jour à l'université technologique Belfort-Montbéliard.Dans une lettre au préfet de région, le secrétaire régional de la CGT, Jacques Bauquier en demande l'annulation car il « consiste à former des ingénieurs à des méthodes managériales qui conduisent à une dévalorisation et une aggravation des conditions de travail. C'est en...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !