Philippe Martinez à Dole : « toutes les luttes d’aujourd’hui sont unitaires »

Le secrétaire général de la CGT a participé à la conférence régionale qui a vu la fusion des deux comités régionaux de Bourgogne et de Franche-Comté. Il estime qu'on « commence à voir l'effet des ordonnances : l'IUMM veut faire travailler onze heures de plus par semaine les métallos. Soit 590 heures supplémentaires par an dont 285 obligatoires, soit un samedi sur deux... »

Michel Faivre-Picon (secrétaire de l'ex comité régional de Franche-Comté), Richard Dhivers (secrétaire de l'UD du Jura), Philippe Martinez, Philippe Texier (secrétaire du comité régional Bourgogne-Franche-Comté). (Photo DB)

Les deux comités régionaux CGT Bourgogne et Franche-Comté ont fusionné à l'occasion d'une conférence régionale qui s'est tenue les 23 et 24 avril à Dole en présence du secrétaire général de la confédération, Philippe Martinez. Il s'était rendu auparavant au dépôt de la gare de la ville pour rencontrer 400 cheminots en grève. « Il y a le même taux de grévistes qu'au premier jour », avait-il indiqué lors d'une conférence de presse lors de laquelle il a critiqué les estimations de la direction : « elle compte les cars rajoutés comme des trains qui roulent. Et quand elle met deux rames à un TGV, elle compte deux train ! »

Ayant trouvé les cheminots « en forme » il y a une semaine, il les considère comme « au service de la population : ils expliquent que des lignes sont à reconquérir, des bassins d'emploi n'étant plus desservis par le fer ». Invité à comparer les mouvements sociaux sous Macron et Hollande, Philippe Martinez les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !