« On a des appels de gens qui sont au bord du suicide »

Le Collectif des entrepreneurs et salariés en difficulté occupe depuis lundi 9 novembre un bout du parking devant la préfecture du Territoire de Belfort. Nous avons recueilli plusieurs témoignages afin de comprendre les causes et les revendications de cette mobilisation. Il y avait aussi des Gilets jaunes et des soutiens de passage également au moment de notre visite. Un appel à manifester pour samedi 14 novembre est lancé.

dsc_0375-
Yann Robin, restaurateur

Yann, tu es installé ici depuis lundi matin, peux-tu nous expliquer dans quel but ?

Nous avons déclaré une manifestation à durée indéterminée. Le but était de poser un bureau sans préciser la forme, pour une permanence. Notre objectif est d’échanger avec tout le monde sur la situation de nos entreprises, de dénoncer le manque d’aides de l’État et la réalité du terrain. Nous avons un cahier de doléances où chacun peut détailler sa situation.

Malheureusement le préfet n’apprécie pas notre action. On a demandé du dialogue par des courriers quelques jours avant, ils sont restés sans réponse. Là, ça fait 3 jours qu’ils sont enfermés dans la préfecture comme en temps de guerre…

C’est un préfet qui était directeur de campagne de Macron pour les présidentielles de 2017, c’est lui qui a mis en place monsieur Macron, c’est le même dialogue qu’avec notre président.

On a eu...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !