Mutations industrielles et agricoles en question au conseil régional

General Electric, PSA, Faurecia, l'hydrogène... les sujets industriels furent nombreux à la dernière session du conseil régional où il fut aussi question d'agriculture biologique. Quelques passes d'armes eurent lieu y compris avec des bretteurs inattendus. Compte rendu détaillé de l’assemblée plénière des 27 et 28 juin à Dijon.

01_img_6213br

Les transitions, les mutations, les crises sont au programme de cette session plénière se déroulant sur deux jours, les 27 et 28 juin 2019. D'emblée, Marie-Guite Dufay évoque « des rapports qui nous renvoient aux grandes mutations de l'industrie de notre région ». La crise chez General Electric à Belfort en fait un premier exemple. « Le centre mondial des turbines à gaz est menacé d'une saignée rare » selon la présidente du conseil régional. C'est « un scandale industriel à nos portes », car c'est la « perspective d'un abandon du site qui se profile » avec 45% des emplois supprimés. « Les compétences ne seront plus disponibles sur le site » pour répondre à la future demande des pays émergents anticipée par la présidente.

Face à la « logique financière » à l’œuvre chez GE, la socialiste en appelle à « un État...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !