Le projet d’écoquartier des Vaîtes vacille

La ville souhaite aller vite, mais l’aménagement prend un sérieux coup d’arrêt. Dans le meilleur des cas pour elle, les travaux ne devraient pas reprendre avant six mois. Et à condition que le préfet autorise un projet de plus en plus fragile et recalé sur le pan environnemental... Le foncier manque pour mettre en œuvre des mesures de compensations proportionnées aux destructions d'espèces demandées par le CNPN.

img_7962

Près de 60 ans de préparation et tout s’accélère en quelques jours... L’aménagement des Vaîtes n’était déjà pas une simple affaire, mais elle n’avait jamais cumulé tant de difficultés. Le 25 février, c’est devant les cendres de la maison du projet de l’écoquartier, partie en fumée cette nuit-là dans un incendie volontaire, que le préfet du Doubs et le maire de Besançon annoncent une suspension du chantier pour reconsidérer le pan environnemental du projet. Ce qu’ils n’ont pas dit, c’est que la Commission nationale de protection de la nature (CNPN) renvoyait onze jours plus tôt un avis défavorable à la demande de dérogation pour la destruction d’habitats et d’espèces protégées. Rendu public le 27 février, l’avis n’est que consultatif. Mais il pèse lourd et porte un sérieux coup à la crédibilité écologique du projet. Pour l’heure, la ville reste suspendue à la décision de la préfecture.

S’il avait...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !