Le préfet du Jura interdit les sentiers de randonnée et la forêt puis rétropédale…

Devant les protestations, il a précisé deux jours plus tard que cela ne remettait pas en cause l'autorisation de sortie quotidienne d'une heure dans un rayon d'un kilomètre autour de chez soi. La Ligue des droits de l'homme a formé un recours gracieux contre le texte.

sentier

C'est sans doute un signe de la nervosité des pouvoirs publics. Le préfet du Jura, Richard Vignon, a pris vendredi 3 avril un arrêté interdisant jusqu'au 15 avril l'accès aux sentiers pédestres, chemins de randonnée, pistes cyclables, forêts, parcs et plages dans tout le département aux piétons, cyclistes et véhicules non motorisés. Devant la levée de boucliers, il a fait en partie marche arrière dimanche en milieu d'après-midi, précisant que cela ne remettait pas en cause le droit de sortir dans un rayon de un kilomètre une fois par jour autour de chez soi pendant une heure. (voir ici sur le site de la mairie des Rousses, nous ne l'avons pas trouvé sur celui de la préfecture).

Il faut dire que son arrêté est plutôt mal rédigé, maladroit et pas très bien argumenté.

Voir ici le recours gracieux formé par la LDH de Dole.

Dans les motivations, il est notamment expliqué que « les mesures de confinement ne sauraient à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !