Laurence Fluttaz : « voir ensemble les disparités et y remédier »

Membre du PS depuis le 22 avril 2002, la vice-présidente à la culture du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a été en charge de l'enseignement supérieur de l'agglomération de Chalon-sur-Saône de 2008 à 2014. Pour l'heure, comme tous ses collègues, cette orthophoniste de 46 ans prend ses marques et prévoit un tour de la grande région...

Laurence Fluttaz : « un mandat, ce n'est pas un métier ». Ph D.B.

Comment naissez-vous à la politique ?

Il y a un terreau familial avec le coeur à gauche, un engagement associatif de mes parents, à la FCPE, Amnesty international. Mais ce qui m'a fait franchir le pas, c'est le 21 avril 2002. Je n'étais plus étudiante, je n'avais pas de carte politique, mais j'étais allée au meeting de Jospin...

Avez un engagement associatif, syndical ?

J'adhère au syndicat de ma profession, je suis orthophoniste libérale, et à la FCPE.

Quelles études avez-vous suivi ?

J'ai eu une mauvaise orientation. J'ai fait des études scientifiques, un bac D, mais j'ai davantage la fibre littéraire. Je suis plus à l'aise en langues, avec la littérature.

Quelle est votre plus grande découverte littéraire ?

Vous voulez la faire à la Fleur Pellerin ? (rire) J'ai toujours aimé lire...

Donc, vous prenez votre carte au PS le 22 évril 2002 après l'élimination de Lionel Jospin au soir du premier...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !