La pollution terrestre et aquatique au PCB s’aggrave

En Franche-Comté, l'Ognon, l'Allan, la Semouse, la Savoureuse et la Lizaine font l'objet d'arrêtés d'interdiction ou de recommandation pour toutes les espèces de poissons, d'après les informations de l'association Robin des Bois dans son atlas des sites pollués d'avril 2013. Dans les eaux du Doubs, il est uniquement déconseillé de consommer les poissons de fond (benthiques) . En cause les polychlorobiphényles dits pyralènes ou PCB et leurs effets nocifs sur la santé. L'association publie chaque année une carte des rivières polluées au PCB. Dans le bassin Rhône Méditerranée Corse qui concerne 14 millions d'habitants et 11.000 cours d'eau de plus de 2 km, elle relève en Franche-Comté les interdictions ou recommandations déjà mentionnées et fait état de nouveaux sites terrestres pollués à Mandeure dans le Doubs, Les Hays dans le Jura, Belfort, Bessoncourt, Froidefontaine et Romagny-sous-Rougemont dans le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !