La cour des comptes sévère pour les aéroports de Dole et Dijon

Les magistrats contrôlant l'usage des finances publiques titrent leur rapport : « un exemple d'investissements publics locaux mal planifiés : les aéroports de Dole et Dijon ». Le président du Conseil général du Jura, Christophe Perny, en « conteste la vision à court terme ».

rapportcc-aeroport

« Soutiens à l'investissement coûteux et dispersés », « soutien au fonctionnement des aéroports », « soutien aux compagnies aériennes », « choix juridiques risques à l'aéroport de Dole », « soutien financier disproportionné » et « aides élevées au regard du trafic »... Le rapport de la Cour des comptes sur les aéroports de Dijon et Dole-Tavaux est sévère (lire le rapport ici).

Entre 2010 et 2013, les financeurs publics ont dépensé 21,9 millions pour Dijon-Longvic qui a fait le choix d'investir globalement, et 9,9 millions l'ont été à Dole où l'on a préféré investir en fonction du développement du trafic et où une nouvelle aérogare est prévue. Compte tenu des subventions à venir aux compagnies aériennes, c'est plus de 42 millions qui devraient avoir été versés d'ici la fin de 2016 sur les deux équipements.

« Retombées plus faibles que...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !