La Cité des arts : « la ville, le bois et l’acier… »

« J'ai voulu réunir la nature et la ville, le bois, le fer et l'acier... » L'architecte Kengo Kuma est sobre en inaugurant de la Cité des Arts que Marie-Guite Dufay qualifie de « geste architectural majeur » où se mêlent « la force et la quiétude ». La ministre de la culture Aurélie Filipetti évoque sa « priorité pour l'éducation artistique ». Mais qu'est-ce que l'art contemporain ? Réponses multiples parmi la foule de présents. Portes ouvertes ce week-end.

Cité des arts FRAC Franche-Comté Besançon

« J'ai voulu réunir la nature et la ville, le bois, le fer et l'acier... » Kengo Kuma est sobre en prononçant le premier des six discours inauguraux de la Cité des Arts. Il dit encore souhaiter, avec son architecture, « le bonheur pour tous », parle de « coopération réussie... » Sa « vision d'un trait de plume s'intégrant dans l'environnement », séduit Marie-Guite Dufay, la présidente du Conseil régional qui évoque un « geste architectural majeur » où se mêlent « la force et la quiétude ». Elle salue la décision de Raymond Forni de lancer un concours d'architecte, comme Jean-Louis Fousseret avant elle l'avait fait en prédisant que la Cité des Arts serait une « pièce maîtresse du patrimoine bisontin » pouvant entraîner une « filière de 250 entreprises et plus de 2000 emplois ». Car la culture est aussi « levier de développement...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !