Henri Mathey, son spitfire, ses camarades…

Cette première chronique d'Albert Ziri est consacrée à un aviateur bisontin de la France libre. Il raconte l'émotion d'Henri Mathey lors d'un reportage qui figure parmi ceux qui ont beaucoup marqué notre confrère qui a longtemps travaillé à France 3.

De la vie professionnelle qui a été la mienne, je garde l'immense satisfaction d'avoir eu la possibilité de rencontrer des dizaines de personnes, toutes différentes, de tous les secteurs de la société. Au gré de ces rencontres, de ces reportages j'ai donc croisé de multiples caractères, parmi eux, bien sûr, certains m'ont marqué encore plus fort. L'un d'entre eux, particulièrement. Il s'agit d'Henri Mathey. Nous avions choisi de le rencontrer, mes collègues Richard Négri et Abou Sow et moi-même pour réaliser un reportage pour commémorer le soixantième anniversaire du débarquement en Normandie le 6 Juin 44.

Ce jour historique, aux commandes de son Spitfire aux couleurs de la France Libre, il couvrait du ciel les troupes alliées qui entamaient la libération de l'Europe.

Sa narration était simple, d'une voix posée, à la diction distinguée et parfois légèrement teintée d'une douce ironie, so british....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !