Happening pour les rivières comtoises à Besançon

Alors que le SAMU de l'environnement Bourgogne-Franche-Comté se lance en découvrant des pollutions sévères et inattendues dans la Loue (hydrocarbures, ammonium, phosphates), quelques militants ont organisé une action choc pour la sauvegarde des rivières comtoises sur le pont Battant.

loue5

« Les billets, c'est des vrais ? » Deux ados hilares lorgnent les photocopies de coupures de 100 euros alignées à côté d'une forme ressemblant à un grand poisson posé sur pont Battant. Bricolée avec du plastique et des matériaux de récupération, la forme est sensée figurer une truite à l'agonie. « Voici Garalo, poisson à moitié mort du Doubs », présente Christine Abt, jeune prof de lettres classiques, dans une petite sono.

Christine Apt : « Voici Garalo, poisson à moitié mort du Doubs »...

Une passante, qui n'a pas entendu la harangue, a les yeux fixés sur la marionnette à la nageoire de chabot. Inquiète, elle interroge : « il est arrivé quelque chose ? » On réalise qu'elle a imaginé que quelqu'un s'était jeté dans le Doubs. On la rassure, elle poursuit son chemin. Soudain, le visage de l'un des deux ados s'éclaire : « Les billets, ça veut dire que les rivières meurent à cause de l'argent ? »

Entre temps, Philippe...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !