Forte mobilisation contre les rythmes scolaires en Haute-Saône

« Une grève historique » à l'appel des syndicats SNUipp-FSU et UNSA des enseignants du premier degré de Haute-Saône. Mardi 5, « 80% des classes ne fonctionnaient pas et près de 8 écoles sur 10 étaient totalement fermées. »

manif_enseignants_1_degre_vesoul_5_fev_2013

A Vesoul, la manifestation a réuni 450 personnes soit un enseignant des écoles sur trois dans le département. Selon Olivier Magagnini du SNUipp, directeur d'école à Villersexel, 750 préavis de grève ont été déposés pour les 1.000 classes haut-saônoises. Les syndicats ont voulu aussi consulter localement les parents  sur la réforme des rythmes scolaires préparée par Vincent Peillon. Ils ont sondé 3.000 familles et tiennent que 85% d'entre elles sont opposées à la réforme. Selon le SNUipp : « Les parents, dans notre département rural, défendent une pause dans la semaine qui permet à la fois le repos et les activités culturelles et sportives. Beaucoup s'occupent ce jour là de leur enfant et ne voient pas l'intérêt de cette réforme. » La qualité du temps périscolaire est en question également. La nécessité de sa prise en charge par les municipalités peu ou pas équipées fait craindre des temps de « garderie...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !