Ehpad de Montain : la sommation de la Direccte

Le 11 février dernier, après plus de deux ans d'alertes et de contrôles sans effet, l'administration avait mis en demeure la directrice de Clair-Jura d'évaluer les risques psychosociaux et de mettre en oeuvre un plan de prévention. Mercredi 2 mars, le personnel a observé un second débrayage d'une heure.

miseendemeure

Le professeur Jean-Jacques Eledjam, président national de la Croix rouge est « bien informé de la situation » de l'Ehpad Clair-Jura de Montain où un second débrayage d'une heure a eu lieu ce mercredi 2 mars. C'est ce qu'il écrivait le 15 février à la CGT de l'établissement qui venait de lui adresser un premier préavis de grève pour le 24 février, réclamant le départ de la directrice. Le professeur précisait également être « en contact avec l'inspection du travail et la médecine du travail et un entretien est d'ores et déjà programmé le 29 février ».

« Bien informé », le président l'était en effet puisque la copie d'une mise en demeure du directeur de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi à la directrice de Clair-Jura venait d'être adressée en recommandée à la Croix rouge par l'inspectrice du travail qui joignait également ses observations après un contrôle...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !