Edwy Plenel : « on a tous rendez-vous avec notre époque »

Le fondateur de Médiapart vient parler de la république à l'invitation de Barbara Romagnan, jeudi 1er juin à Besançon. Anti-présidentialiste, il craint l'hégémonie d'une assemblée godillot, salue la « fidélité » de la candidate à ses engagements, et se veut « lanceur d'alerte » face à une gauche éclatée.

Edwy Plenel « quelle raison y a-t-il de mettre des candidats de la France insoumise face à Barbara Romagnan, Caroline de Haas ou des candidats issus de la majorité municipale de Grenoble ? Personne ne gagnera à ce jeu-là ». (Photo d'archives Daniel Bordur)

Alors comme ça vous venez soutenir Barbara Romagnan...

La réunion se tient jeudi 1er juin à 20 h, salle Battant.

Je ne soutiens pas de candidature individuelle, mais tout ce qui relève d'une dynamique collective conjuguant la question démocratique, l'urgence sociale et l'écologie. Il y a un enjeu évident pour Barbara Romagnan : c'est donner acte à ceux qui, pendant les cinq années écoulées, n'ont pas démérité de nos espoirs. Elle a eu le courage durant ce mandat décevant de dire non, de paisiblement refuser la déchéance de nationalité, la loi travail, l'état d'urgence : tout ce qui a bouleversé la gauche dans sa diversité. On ne peut pas reconstruire le futur sans donner acte du passé. La nouvelle donne politique, c'est le risque d'une majorité godillot, une logique hégémonique. C'est le premier enjeu, et pas seulement à Besançon, face au fait présidentiel. La deuxième raison, c'est dire que le pire, pour ceux qui veulent la...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !