Du catholicisme social au patrimoine bradé

La vente aux enchères a été décidée par le président du conseil départemental du Jura, Clément Pernot, sans soumettre le projet à la délibération de l'assemblée. Mais quel est ce lieu, dont les fabrications de poêles et cuisinières à bois ont cessé en 1958 ? Un lieu qu'un petit musée et des expositions animent chaque été...   

baudin
L'étonnante décision du conseil départemental

Ce qui pourrait devenir L'Affaire Baudin commence par la révélation en mars dernier, par l'hebdo La Voix du Jura, de la mise en vente aux enchères sur le site spécialisé Agorastore et Le Bon coin des Forges de Baudin par le département. La mise à prix est de 149.982 euros. La précédente majorité l'avait acheté 310.000 euros en 2013. Terminée le 27 mai, l'enchère s'établit à 187.340 euros.Le plus curieux, souligne Danielle Brulebois, ancienne première vice-présidente PS, aujourd'hui cheffe de file de l'opposition, c'est que la décision a été prise sans délibération de l'assemblée.Une pétition s'en est suivie, qui a obtenu aujourd'hui plus de 2200 paraphes. Les éléments essentiels de la controverse sont visibles sur le site des Amis des forges de Baudin là.Trois enchères ont été déposées que l'assemblée doit examiner le 8 juillet, avec un véritable risque juridique évoqué...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !