Dix jours de grève pour le droit de se syndiquer

Quarante des 180 salariés de la fonderie Castmetal de Colombier-Fontaine, près de Montbéliard, ont cessé le travail le 20 avril pour réclamer l'arrêt de six mises à pied conservatoires d'adhérents de la CGT qui vient de créer une section syndicale. Des militants sont venus les soutenir de toute la région.

Les mis à pied posent devant l'usine où ils n'ont plus le droit de mettre les pieds.

« S'en prendre à un seul militant de la CGT, c'est s'en prendre à toute la CGT ». C'est ce que des responsables et des délégués CGT de l'Aire urbaine Belfort-Montbéliard et de Franche-Comté sont venus dire, mercredi 29 avril aux quarante grévistes de Castmetal, fonderie employant 180 personnes à Colombier-Fontaine, près de Montbéliard. Ils ont cessé le travail lundi 20 avril et ne l'ont pas repris depuis. Dix jours auparavant, cinq d'entre eux ont été mis à pied à titre conservatoire : « on nous reproche un harcèlement moral sur un salarié depuis trois ou quatre mois, en fait, depuis qu'on a créé le syndicat », explique Fuat. Trésorier du syndicat, il retouche les bavures des pièces à la meule, un métier physique : certaines machines, qu'il faut tenir à la main, font jusqu'à 9 kg. D'autres fois, il porte une grosse pièce jusqu'à la meule qui tourne sur un axe fixe...

Le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !