Conférence « Loue et rivières comtoises » : la pollution est désormais l’affaire de tous

77% des agriculteurs sondés n'analysent pas leurs sols, 142 entreprises potentiellement polluantes sur 1200 ont accepté d'entendre parler des effluents, 52 plans d'assainissement restent à faire, les mesures de la pollution en continu ont commencé... Le conseil général de l'environnement et du développement rural émet 22 recommandations dans un rapport présenté lors de la quatrième conférence.

conference

Attendue de pied ferme par les défenseurs des cours d’eau franc-comtois, la quatrième conférence départementale “Loue et rivières comtoises” s’est déroulée ce mardi 28 juin à Besançon. Condensée et riche en informations, elle a mis en avant une séries de mesures destinées à faire progresser la qualité, préoccupante, de nos cours d’eau. En un an et demi, les choses ont semble-t-il évolué dans le bon sens.

Eric Vindimian (à gauche). (Ph S.R.)

Devant une centaine de paires d’oreilles attentives, Jean-Philippe Setbon, secrétaire général de la préfecture du Doubs, Philippe Alpy, vice-président du Département du Doubs en charge de l’aménagement du territoire, du logement et de l’environnement, Béatrix Loison, conseillère départementale en charge de l’agriculture et de la forêt mais aussi la Direction départementale du Doubs, la CCI, le Pôle Karst ainsi que des représentants de la filière bois ont exposé les différentes...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !