Centers parcs de Poligny et du Rousset : les opposants reçus à la région

Les militants associatifs ont obtenu l'engagement de recevoir une étude environnementale jusque là confidentielle. « On attend les retours de Pierre-et-Vacances, on ne les sent pas trop... », lâche Marie-Guite Dufay lors d'un déjeuner de presse.

bfc1

Une quarantaine d'opposants aux projets de villages de vacances en forêts de Poligny et du Rousset, les fameux centers parcs du groupe Pierre et Vacances, ont investi le parvis du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté lors de la dernière session de l'année, le 16 décembre à Dijon. C'est sans doute peu, mais il fallait compter avec le froid, la distance, et entendre la remarque de l'un d'eux : « la dernière fois, on était sept... »

Parmi les six membres de la délégation, figuraient deux adhérents du Pic noir, deux d'Ecologic'action71, et deux de France Nature Environnement Bourgogne.

 Une délégation été reçue par le vice-président au tourisme Patrick Ayache pendant une heure, après quoi elle a rendu compte des discussions. « Pierre et Vacances paraît lever le pied en raison d'un recours au Rousset et de l'enquête publique sur le plan local d'urbanisme à Poligny », rapporte Marie-Odile Mainguet, militante du Pic noir, « M....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !