Center Parcs de Poligny : « on n’était pas obligé de faire ce débat »

Le président du Conseil général du Jura a fait le show lors d'une réunion publique où il a été soumis à de nombreuses questions et critiques. Alors que Pierre & Vacances a créé deux filiales dédiées au projet en 2008, il était temps de commencer la discussion publique...

cppolignypernybonnet2

Ça commençait à la ficher mal. Jusqu'à mercredi 17 décembre, les seules réunions publiques d'information sur le projet de Center Parcs de la forêt de Poligny ont été organisées par les opposants. Christophe Perny s'est donc résolu à descendre dans l'arène, un exercice qu'il affectionne, comme il l'a rappelé d'emblée : « c'est notre méthode depuis 4 ans, l'échange permanent y compris sur les dossiers où les échanges sont vigoureux. On l'a fait aussi sur le budget ou l'écoparc alors qu'on n'y est pas obligé ».

Certes pas obligés légalement, mais quand même un peu, politiquement. Les porteurs de l'engagement des collectivités locales au côté du groupe Pierre & Vacances ont dû commencer à assumer leurs raisons et défendre leurs arguments dans des cercles plus larges que les assemblées d'élus. Ce n'était pas leur intention première, ils ont changé de stratégie, y...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !