Center parcs de Poligny : l’épineuse question forestière

La commission particulière du débat public a annoncé mardi 16 un atelier spécifique à la forêt qui se tiendra le 18 juin. La valeur de la parcelle initialement pressentie a poussé l'ONF à proposer deux sites alternatifs, mais Pierre & Vacances n'est pas très chaud.

Les participants au débat public du projet de center parcs de Poligny, samedi 13 juin sur le site.

« La localisation du projet dans des zones de la forêt de Poligny moins productives et avec des sols plus superficiels serait beaucoup moins impactante pour l'économie forestière de ce massif. » Cette petite phrase issue d'une longue réponse de l'ONF à la question numéro 82 posée sur le site du débat public par un habitant du Fied, village proche du site projeté par Pierre & Vacances pour implanter ses 400 cottages et sa piscine couverte tropicale, pointe un enjeu majeur de l'affaire. Dans le cadre d'un plan de gestion à 20 ans, la petite ville perçoit 375.000 euros de recettes forestières annuelles, notamment grâce à ces parcelles des Tartaroz qui sont « situées sur les sols les plus fertiles de la forêt de Poligny et ont actuellement les peuplements les plus riches ».

Depuis plusieurs mois, les connaisseurs de la forêt, scieurs, sylviculteurs, techniciens, pointaient dans une relative indifférence ce qui...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !