Biocoop : « notre projet politique est le soutien à l’agriculture biologique, paysanne et de proximité »

Ayant décuplé son chiffre d'affaires depuis 2000, le réseau Biocoop organise jusqu'au 15 juin une action commerciale d'un genre nouveau dans la distribution : les Biotonomes, notamment orientées vers les nouveaux consommateurs bio. 80 animations sont proposées à Besançon où deux magasins vont bientôt passer en coopérative. Le gérant Didier Maillotte revient sur onze ans d'histoire économique et agricole locale.

biocoop

C'est une incontestable réussite économique. Créé en 1986, le réseau Biocoop a réalisé 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2017. C'est dix fois plus qu'en 2000. Dans le même temps, il est passé de moins de 200 magasins à 560 aujourd'hui. On en compte treize en Franche-Comté dont trois dans l'agglomération bisontine, quatre dans le Jura, deux dans le Haut-Doubs, un à Vesoul...

Se présentant comme « leader » de la distribution de produits de l'agriculture biologique en France, encore en croissance de 15% l'an dernier, le réseau n'en est pas moins passé du premier au second, puis au troisième rang en raison de l'accroissement des investissements de la grande distribution classique dans le bio. S'il reste loin devant les historiques La Vie claire ou Croc'Nature, à Serre-les-Sapins près de Besançon, Pontarlier et une dizaine de villes, c'est sans doute en raison de son projet alternatif assumé.

Fred, paysan-boulanger, de la ferme des...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !