Besançon-Velotte : « les statistiques, c’est votre problème. Nous, on veut des bus à l’heure ! »

Bus en avance, bus en retard, bus supprimés, travaux non signalés, chauffeurs qui ne s'arrêtent pas, rallongement du trajet vers le centre-ville depuis septembre... Des habitants de Velotte usagers de la ligne 21 du réseau Ginko ont alerté la collectivité et l'entreprise avant l'été. Une réunion déballage s'est tenue mardi 4 octobre.

velotte1

Les récriminations des usagers des bus sont fréquentes depuis la mise en service du tramway de Besançon il y a trois ans. La refonte du réseau, son insertion dans une circulation automobile croissante sur une voirie parfois restreinte et contrainte aux carrefours avec les lignes du tram en raison de la priorité aux rames, ont concouru à la perte de fiabilité des bus. A Velotte, quartier-village entre Doubs et collines de Chaudanne et Rosemont, l'annonce en avril dernier du changement d'itinéraire de la ligne 21 qui le relie au centre-ville (Chamars) a sonné l'alerte parmi les utilisateurs, confrontés à la même période à des horaires fantaisistes, voire à des bus ne passant pas, ou pire des bus ne s'arrêtant pas malgré le signe fait au conducteur.

Le nouvel itinéraire de la ligne 21 franchit les voies du tram avenue De Gaulle avant de descendre la rue Plançon et de s'engluer dans les ralentissements de Canot pour rejoindre Chamars...

L'ancien trajet...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !